Les origines de la réflexologie

La réflexologie plantaire est une technique employée depuis des millénaires par de nombreuses civilisations.

Des origines lointaines...

La Réflexologie remonterait jusqu’en 12000 avant J-C, chez la civilisation Inca du Pérou. Celle-ci aurait transmis son savoir aux indiens d’Amérique du Nord. Dans cette tribu, le massage réflexe des pieds est considéré comme un art sacré, les pieds symbolisant la partie du corps qui relie l’homme à l’univers et aux esprits.
Son existence apparait également, plus de 2300 ans avant notre ère, en Egypte. Il a été retrouvé des hiéroglyphes évoquant la pratique de la réflexologie par des médecins.
Fresque ancienne
Reproduction d'une fresque du tombeau d'Ankhamahor (2300 av. J.C.)

Fin du 19ème siècle

Les premières études scientifiques des réflexes reposent sur des travaux de neurologie menés à la fin du XIXe siècle en Europe. Ivan Pavlov s’est inspiré de ces recherches neurologiques pour établir sa théorie des réflexes conditionnés suivant laquelle il existerait une relation direct entre un stimulus et une réaction. Pour déclencher une réaction, il faut donc un stimulus. Les impulsions (stimuli) provoquées par la pression sur des zones réflexes du pied agissent sur le système nerveux autonome qui contrôle le fonctionnement neurovégétatif des organes, des muscles et des glandes.

20ème siècle

Au début du XXe siècle, s’inspirant de la digipuncture, le docteur William Fitzgerald, découvre l’effet anesthésiant obtenu dans des parties du corps en exerçant une pression sur certaines parties des pieds et des mains. Grâce à cette thérapie des zones réflexes, il est depuis, reconnu comme étant le fondateur de la réflexologie moderne.
C’est enfin Eunice Ingham (1879-1974) qui approfondit la thérapie des zones réflexes en se consacrant uniquement aux pieds. Elle était convaincue que grâce à l’extrême sensibilité des pieds, elle pourrait obtenir d’excellents résultats thérapeutiques. En révélant des liens précis entre des points réflexes sur la plante des pieds et leurs parties correspondantes dans le reste du corps, elle fut à l’origine de la réflexologie plantaire d’aujourd’hui.